Le Collectif par Cocoweco – Webzine n°1 – Le Monde d’Après

Crédit photo : Nolwenn Nasri – Freelances Travel #9 • Vieux-Boucau-Les-Bains

EDITO

Àtravers ce premier numéro, on lance un projet ambitieux qui s’adresse à près d’un million de freelances en France, tous concernés d’une façon ou d’une autre par la solitude de l’entrepreneur.

La quête de sens et de liberté pousse de plus en plus de travailleurs à quitter leur emploi salarié pour se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.
Puis il y a la problématique du réseau.
Durer c’est savoir s’entourer, nous dit-on.

Chez Cocoweco, on veut proposer une autre définition du réseautage, plus qualitative.

Il y a deux façons de voir les choses :

  • Le +500 relations sur ton profil Linkedin
  • Les quelque dix compères freelances les plus proches de toi

Ici, on ne va certainement pas parler de la première. On va plutôt t’aider à construire cette toute petite famille qui va t’aider à repousser tes limites.

Cocoweco c’est tout un projet dans lequel on vante les mérites de l’intelligence humaine et collective.

Le partage et l’échange sont les piliers du freelancing dans lequel indépendance et individualisme s’opposent.

Notre ambition est de créer massivement des collectifs de freelances pour structurer et affirmer notre modèle de travail car “seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin”.

Dans ce premier numéro, Le Monde d’après, on amorce le sujet sous un angle important : le déconditionnement.

À l’heure où j’écris ces lignes, notre société connaît des bouleversements profonds. Le chômage massif, le burn-out, la crise sanitaire, l’avènement du télétravail…

La famille des freelances ne cesse de grossir depuis 10 ans et la courbe est exponentielle.
On y verra le signe d’un système à bout de souffle que beaucoup décident de quitter pour un retour à plus d’authenticité.

Sortir des diktats passéistes du monde du travail s’avère alors nécessaire. On traite ici de notre rapport au temps et de notre besoin de reconnaissance sociale.

Clara Bardou s’est prêtée au jeu du portrait et nous livre les raisons de sa propre programmation qui deviendra son combat professionnel.

Nous parlerons aussi de la concurrence offshore pour les freelances. À l’heure de la mondialisation et du tout numérique, beaucoup désirent remettre l’humain au centre des préoccupations. Les collectifs d’indépendants sont l’une des solutions à explorer.

En ces temps troublés – pour reprendre une expression tristement à la mode – j’ai aussi souhaité revenir sur le télétravail en déconstruisant quelques-uns des arguments de ses détracteurs.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Camille Moreau

Cocoweco - webzine #1 - Le Monde d'après
  • Clara Bardou - Portrait d'une entrepreneure déconditionnée

Clara Bardou – Portrait d’une entrepreneure déconditionnée

Par |3 novembre 2020|Tags: |0 Commentaire

À 31 ans, Clara a déjà connu plusieurs vies. De la success story de business woman dans l'hôtellerie de luxe à l’entrepreneure moderne dévouée corps et âme à des causes résolument humanistes, elle a donc troqué son carré Hermès pour une écharpe à grosse maille depuis qu’elle travaille chez elle.

Le télétravail vu par les freelances

Par |3 novembre 2020|Tags: |0 Commentaire

Novembre 2020. Nous sommes encore en pleine épidémie de Covid-19. Le deuxième confinement relance à nouveau la généralisation du télétravail. Comme toujours, on entend des “pour”, des “contre” et des mitigés sur la question. Alors ici, on se place carrément dans le clan des “pour”. Voici pourquoi :