Interview de Mousk – Le collectif des Plumes 2.0

Mousk, c’est un collectif de plumes freelances spécialisé dans la création de contenu premium, la stratégie éditoriale et le consulting en communication. Un message sur Linkedin, une visio programmée et 2 heures de papotages plus tard, j’étais séduite par leur projet vitaminé. Elles ont accepté de nous livrer un quartier de leur histoire, pour, peut-être en inspirer d’autres.

Hello Mousk 👋 Qui êtes-vous et comment vous êtes-vous rencontrées ?

– Hello, moi c’est Morane, 26 ans, autrice et conceptrice-rédactrice. J’ai rencontré Ewa sur les bancs de la prépa littéraire, en 2012. Bizarrement, on parlait assez peu à cette époque… Mais on a eu un gros coup de cœur amical par la suite ! Si bien qu’aujourd’hui, on est incapables de passer plus d’un jour sans s’envoyer des messages vocaux à rallonge sur WhatsApp.

– Et moi c’est Ewa, 26 ans, couteau suisse de la com et content strategist à ses heures perdues, un pied dans la strat, l’autre dans l’opérationnel, le titre est difficile à définir.

Comment l’idée de créer un collectif vous est-elle venue ?

Avec Ewa, on passe nos journées à s’entraider. Quand elle était salariée et moi à mon compte on se demandait sans cesse des conseils, de la relecture, des avis… On a toujours eu besoin de ce soutien extérieur. Quand elle s’est lancée on a senti que le vent était en train de tourner dans l’écosystème de l’entrepreneuriat et qu’il y avait quelque chose à faire autour de la co-création.

Rapidement, on s’est rendues compte qu’on gagnait beaucoup de temps dans notre boulot et que, en plus de cela, ça brisait la solitude de l’entrepreneur. On veut permettre aux profils complémentaires de travailler ensemble, d’échanger, de kiffer leur vie au boulot et hors boulot, tout simplement ! Avec Mousk on aspire à bousculer les codes du freelancing et à (ré)inventer le travail de demain, dans une ambiance ou le rire est ROI.

Super ! Alors présentez-nous Mouk. Quelles sont vos valeurs et votre vision ?

Mousk est un collectif freelance spécialisé dans la création de contenu. On se présente comme un collectif de “plumes” parce qu’il s’agit de notre champ d’action principal : rédaction, conception-rédaction, storytelling, UX Writing, community management… Mais on fait également plein d’autres choses ! Ça va de l’élaboration de stratégie éditoriale en passant par le consulting en communication. On recommande aussi des profils dans d’autres secteurs (développement, graphisme, etc.).

On est très à cheval sur le respect des libertés de chaque acteur du collectif. Par exemple, moi (Mo) je taffe sur mon roman tous les matins, je ne suis donc pas dispo à ces moments-là. Ewa, quant à elle, travaille sur un projet autour du vin et parfois ses dispos sont limitées ! D’autres Mouskaillons ont leur side project, et on les encourage à les développer ! Bref, on s’organise et on finit par trouver un équilibre qui convient à tous les membres du collectif.

Et justement, que faites-vous ensemble en dehors des projets clients ?

On organise des échanges de compétences autour des points forts et du domaine d’expertise de chaque Mouskaillon. L’occasion de s’apprendre des “petits trucs” en fonction de ses besoins du moment.

Exemple : Morane n’est pas une pro des réseaux, on a organisé un petit atelier à ce sujet – Ewa n’est clairement pas un as de l’UX Writing, on a organisé un atelier pour pallier à cela.

On a un rendez-vous dans la semaine qui s’appelle le Mousk’awa, où on fait le debrief avec les membres du collectif. On parle un peu boulot mais on papote surtout sur nos vies perso, en buvant un café ou un petit coup de rouge ! On adore partir dans des débats très philosophiques, rebondir sur l’actualité ou refaire le monde.

Quelles sont les prochaines étapes de développement de votre collectif ?

Actuellement, on échange avec plein de chouettes entrepreneur.e.s pour élargir le collectif ! On ne recherche pas seulement des compétences mais la gouaille, la patte qui matche avec nos valeurs et nos idées. On prend notre temps, on veut faire les choses bien et s’entourer de personnes qui incarneront sincèrement les valeurs de Mousk.

C’est un collectif vitaminé 🍊 Félicitations ! Que peut-on vous souhaiter pour cette année ?

De rencontrer toujours plus de personnes géniales, comme ce qui nous arrive en ce moment. Après des années à travailler en solo, ça fait un bien fou ! On a plein d’idées de développement, mais on les garde bien au chaud pour le moment… On reviendra en parler avec plaisir sur Cocoweco ! En espérant que, d’ici là, on puisse se faire la bise comme il se doit et quitter ces masques qui font suer de la moustache. Voilà ce qu’il faut nous souhaiter pour 2021… D’arrêter de suer de la moustache, ça serait déjà pas mal !

Découvrir Mousk